Retour au site

L’or : des civilisations latino-américaines à vos boîtes à bijoux

Or civilisation latino-américaine

Soyez rassurée ! Vous n’êtes pas la seule à fondre pour les métaux précieux : les pépites d’or du Nouveau Monde ont aussi fait tourner les têtes des conquistadores européens !

Des éléments rituels aux bijoux en or en passant par les ornements : les objets constitués du précieux métal ne datent pas d’hier ! Ils étaient déjà présents dans les civilisations latino-américaines qui peuplaient autrefois les terres de l’actuel Mexique jusqu’à la Patagonie. Petite rétrospective pour mieux comprendre le destin de l’or latino-américain…

L’or des Incas et le culte du soleil

Vous avez déjà entendu parler des Incas, mais savez-vous qui ils étaient vraiment ? Leur civilisation règne en maître sur la cordillère des Andes jusqu’au début du 16e siècle. L’empereur inca incarne le soleil, divinité suprême. Rien d’étonnant donc à ce que l’or jaune, scintillant comme l’astre solaire, joue un rôle clé dans leurs rituels religieux.

Plus étonnant, saviez-vous que l’ornement nasal en or (ancêtre du piercing de nez) incarne chez les Incas l’un des signes distinctifs des élites de la société ? À l’image du diadème en or, il leur permet de se différencier du reste du peuple.

piercing nez or et diamant

 

L’or des Aztèques, des trésors disparus 

Cela va certainement vous surprendre, mais les Aztèques, civilisation du centre du Mexique, préfèrent bien souvent les bijoux en pierres et en perles (jade…) à l’orfèvrerie. Ils créent néanmoins quelques ornements, statuettes et bijoux en or, mais sans grande conviction !

Les explorateurs espagnols ne voient pas les choses du même œil : ils ne jurent que par l’or ! À leur arrivée, ils confisquent les pendentifs et les médailles en or. Fondus, puis acheminés vers le vieux continent, les travaux d’orfèvrerie aztèque ont presque tous disparu.B3PMJW02390

Que reste-t-il de l’or des civilisations latino-américaines ?

Une immense partie de l’or provenant de l’Amérique latine orne depuis 6 siècles les façades des somptueux palais européens.

Cependant, nombreux sont les vestiges de l’orfèvrerie latino-américaine à avoir été préservés, comme en témoignent les collections du Musée de l’Or de Bogotá (Colombie) ou de San José (Costa Rica). Voilà au passage quelques destinations exotiques pour vos prochaines vacances ! bracelet or bicolore

Et vous, quels bijoux en or préférez-vous ?

Si vous êtes naturellement plus attirée par l’éclat de l’argent, peut-être que ce bref retour sur l’histoire de l’or a réveillé votre intérêt pour les pépites dorées… ou pas ! Sachez tout de même que l’or blanc est aussi très en vogue. Il est particulièrement apprécié par les futurs mariés à l’heure de sélectionner leurs alliances.

Vous adorez les bijoux sertis ? Jaune ou blanc, l’or a l’avantage de mettre en valeur toutes les pierres précieuses, quelle que soit leur couleur. La blancheur du diamant et le bleu profond du saphir sont magnifiés par l’or jaune, là où la clarté du bleu de la topaze scintille plus fort sur une bague en or blanc. bague en or blanc et topaze

Quoi qu’il en soit, les bijoux en or ont le don d’accompagner indifféremment vos tenues de ville, vos tailleurs ou vos robes de soirée, sans jamais commettre d’impair !


  • Un commentaire

Une réponse à “L’or : des civilisations latino-américaines à vos boîtes à bijoux”

  1. pvANZwYK dit :

    pvANZwYK

    L’or : des civilisations latino-américaines à vos boîtes à bijoux | Histoire d’or